L’écologie et le numérique, un destin lié ?

Dans une époque où nous sommes de plus en plus connectés et dans laquelle l’urgence climatique est plus que jamais un défi qui nous est imposé, il est important de connaître les conséquences liées à une utilisation non contrôlée du numérique.

Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi, il est très important pour notre planète que des actes dans le domaine du numérique soient pris pour la sauvegarder.

Le numérique, de quoi parle t-on ?

Femme utilisant un téléphone et son ordinateur

Le terme « numérique », à ne pas confondre avec « informatique », regroupe à la fois les sciences et technologies de l’information ainsi que la communication.

Le numérique change nos comportements sociaux, par exemple notre manière d’acheter (sites e-commerce), notre santé (faire moins d’écran le soir permet d’améliorer le sommeil) et enfin notre manière d’intéragir avec les autres (réseaux sociaux, forums, etc.).

Le numérique, un gigantesque disque dur.

Pour faire fonctionner toutes nos applications mobiles/métiers ou pour sauvegarder nos données, photos, documents et autres données numériques, il est nécessaire d’utiliser du matériel informatique qui puisse garder une quantité de données importantes et sur une longue durée.

Pour la sauvegarde de nos données, il existe les disques durs externes, mais nous avons la possibilité de les stocker sur des serveurs distants, que l’on appelle techniquement cloud ou nuage.

Un cloud est un regroupement de plusieurs serveurs (un ordinateur qui fonctionne en permanence 24h/24 et 7j/7). Le lieu où sont stockés tous ces serveurs, est appelé : datacenter.

Un datacenter est un très grand bâtiment qui regroupe des dizaines et des dizaines de serveurs. Tous ces serveurs sont redondants, c’est-à-dire qu’un serveur est copié plusieurs fois pour garder les données dans le cas où le premier serveur tomberait en panne, etc.

Et l'écologie dans tout ça ?

Pour faire fonctionner un datacenter, il est obligatoire d’utiliser une grande quantité d’électricité, mais également pour maintenir une température pas trop élevée, ce qui a pour conséquence le rejet d’une très grande quantité de Co2.

Pour information, une recherche Google émet 7 grammes de Co2, soit l’équivalent d’une ampoule allumée pendant 1 heure. En 2021, il y a environ 80 000 requêtes qui transitent par tous ces serveurs… chaque seconde !

Il est donc facile de s’imaginer la quantité de Co2 émit par un datacenter, à multiplier par le nombre important de datacenters présents en France et dans le monde. Nous parlons ici uniquement des requêtes internet, il faut y ajouter les sauvegardes qui sont déposées sur les serveurs ainsi que les bases de données nécessaires aux applications mobiles/métiers.

N’oublions pas un élément important dans notre utilisation internet… le streaming vidéo ! Avec l’arrivée récente des plateformes de streaming vidéos comme (Netflix, Disney+, Canal+,…)

En moyenne, le visionnage d’une heure de streaming rejette 55 g de Co2, ce chiffre augmente lorsque la résolution est d’une qualité supérieure. 

Quelques chiffres :

  • 300 Millions de tonnes de Co2 (streaming vidéo) en 2018.
  •  
  • 10 %, c’est ce que représente la part d’énergie utilisée par les datacenters en France.
  •  
  • 19 g de Co2, c’est ce que rejette un mail envoyé avec une pièce jointe de 1 Mo.
  •  
  • -ème, ce serait la place d’Internet si celui-ci était un pays en terme de consommation électrique, derrière la Chine et les Etats-Unis. 
 

En conclusion :

Vous voyez à présent comment le numérique peut impacter notre vie de manière positive, car grâce au numérique il est possible d’obtenir de très grandes prouesses dans tous les domaines, mais aussi de manière négative, s’il n’est pas utilisé intelligemment et si les structures qui permettent son bon fonctionnement ne sont pas elles-mêmes correctement optimisées.

Le numérique doit prendre sa part de responsabilité dans le changement climatique, les acteurs du numérique (web, hébergeurs, plateformes de streaming , …) sont capables d’améliorer le numérique s’il y a une réelle volonté de le faire.

Des progrès ont été faits comme les datacenters verts qui utilisent les énergies renouvelables pour alimenter leurs serveurs, le web qui améliore les techniques de création de sites internet et le streaming vidéo qui améliore également l’encodage des contenus pour que celui-ci pèse le moins possible.

Dans notre article, que vous pouvez retrouver ici, nous vous expliquons comment vous pouvez vous aussi, agir en réduisant votre empreinte carbone !

Partager ce Post

Autres articles

circuit imprimé et web
L'écologie

Qu’est-ce que le green web ?

La définition du Green Web Le Green Web (Green IT) ou l’informatique durable, est un ensemble de techniques visant à réduire l’empreinte économique, sociale et

Lire Plus »

Besoin d'un site web ? d'un logo ?

Aller au contenu principal